Championnat d'Europe de Laser : les français vont entrer dans l'arène

Cet article a été rédigé par Havas SE, et posté le 04-06-2014

Photo : Jean Marie Liot / DPPI / FFVoile

Du 9 au 14 juin, les laséristes français prendront part au Championnat d’Europe qui se tient à Split, en Croatie. Côté Equipe de France, le maximois Jean-Baptiste Bernaz et les deux jeunes femmes du Pôle France de La Rochelle Amélie Riou et Mathilde de Kerangat seront au rendez-vous. Tous trois ont un objectif commun : peaufiner leur préparation avant le mondial de Santander (en septembre) et truster la meilleure place possible au classement européen, la semaine prochaine.

Arrivés lundi 26 mai en Croatie, l’Equipe de France de Voile Olympique, s’est imprégnée de l’ambiance et a pris possession du plan d’eau de Split, où se tiendront les Championnats d’Europe de Laser (support masculin) et de Laser Radial (support féminin), la semaine prochaine.

Pour Jean-Baptiste Bernaz, les derniers jours ont déjà été intenses, puisque faisant partie des 50 meilleurs mondiaux, le club de Split l’a convié à prendre part à une régate pré-Championnat d’Europe. Une régate dont la Medal Race (grande finale) a été remportée par le français, qui se classe second au général. De bon augure pour la suite, comme le confirme Jean-Baptiste : « cela fait du bien de s’affronter avec les meilleurs, il y a du niveau ici et naviguer les uns contre les autres permet de se situer en termes de classement, mais également de repérer le plan d’eau avant l’Euro. Je me sens bien, je suis prêt pour le Championnat, tous les voyants sont au vert ! Après cinq jours de régate, les jours prochains vont être plus calmes, avec des journées dédiées au repos et à la récupération. »

Du côté des filles, la dernière semaine a été consacrée à un stage d’entraînement avec quelques étrangères. Les conditions météo, assez changeantes ont permis à Amélie Riou et Mathilde de Kerangat de répéter leurs gammes et de s’imprégner des différents schémas de régates. « C’est la première fois que je navigue à Split, le plan d’eau est assez particulier, car il y a beaucoup d’effets de site, ce n’est pas évident à gérer techniquement et tactiquement, mais je m’adapte bien. Nous avons beaucoup enchaîné ces derniers mois entre les étapes de Coupe du Monde à Palma puis Hyères et dernièrement l’étape de Coupe d’Europe à Medemblik et pour autant, je me sens bien, la motivation et l’envie sont plus que jamais présentes. », explique Amélie Riou. 

Après une période sportive assez difficile pour la rochelaise Mathilde de Kerangat, qui s’était blessée au dos lors de l’étape de la Sailing World Cup de Hyères, la jeune femme avait repris la compétition à Medemblick où elle avait accroché une 9e place. Pour ce Championnat d’Europe, Mathilde vise un nouveau Top 10 : « Les dernières semaines ont été compliquées, mais mon classement à Medemblik m’a permis de retrouver de la confiance. Depuis notre arrivée à Split nous avons navigué tous les jours dans des conditions variées, nous n’avons pas eu de gros coup de vent encore, mais le rythme est intense et physique. Nous allons profiter des prochains jours de repos pour récupérer et être au meilleur de notre forme pour le début du Championnat, lundi. »

L’épreuve Européenne de Split est pour tous une répétition avant les Championnats du Monde de Santander, nul doute que les Français auront à cœur de montrer aux concurrents qu’ils font partie des meilleurs.

DÉLÉGATION FRANÇAISE EN COMPÉTITION
LASER 
Jean-Baptiste BERNAZ (CN SAINTE-MAXIME)
Anthony MUNOS (YCPR)
Mattis NAUD (SR ROCHELAISES)
Jean-Baptiste DUCAMIN (SR ROCHELAISES)

LASER RADIAL 
Mathilde DE KERANGAT (SR ROCHELAISES)
Amélie RIOU (EV LOCQUIREC
Marie BOLOU (CN LORIENT)
Pernelle MICHON (SNO NANTES)
Alizée GADEL (ASN QUIBERON)
Adèle L'HOSTIS (USAM Voile Brest)

 

Ajouter aux favoris lien.