Bilan positif pour les français à Rio : 2 en Or, 2 en Argent !

Cet article a été rédigé par Havas SE, et posté le 11-08-2014

Trois semaines à peine après la Coupe du Monde de Football, Rio passait déjà en mode « Jeux Olympiques ». L’Aquece Rio International Sailing Regatta 2014 Test Event, à la Marina da Gloria à Rio de Janeiro, s’est déroulé du 3 au 9 août derniers. Une régate « répétition générale » pour les coureurs venus du monde entier mais aussi pour les organisateurs. Les premiers ont pu prendre leurs marques sur le plan d’eau des futurs JO, les seconds ont pu observer le (bon) déroulement de l’épreuve pour noter les derniers détails à peaufiner avant l’arrivée de la flamme olympique en 2016.
Après une semaine intense avec d’excellents résultats, les Français rentrent en France avec de beaux souvenirs et des rêves de médailles plein la tête !

Rio en août, c’est l’hiver, mais un hiver pas comme chez nous ! Les Français ont eu des températures très changeantes cette semaine, de 18°pour le plus bas à 38° pour la journée la plus chaude de l’hiver brésilien. Le tout avec des taux d’humidité et des conditions de vent aussi variables. Sous le soleil ou sous la pluie, rien n’a perturbé la concentration et la motivation des coureurs tricolores.

2 Médailles d'Or

RS : X Femmes - Charline Picon est restée en tête de la flotte, intouchable, toute la semaine. En finissant l’épreuve avec une belle victoire de la Medal Race (grande finale, course aux médailles) dans du petit temps, Charline s’impose en tête du classement avec 32 points d’avance sur Lilian De Geus (NED). Flavia Tartaglini (ITA) complète le podium. Charline a su s’adapter et être très polyvalente dans des conditions météo très changeantes. Encore une performance remarquable pour la Trembladaise récemment Championne d’Europe !

NACRA 17 - Billy Besson et Marie Riou ont montré de quoi ils étaient capables sur le futur plan d’eau des JO. Avec 4 victoires de manche, ils remportent la Médaille d’Or dans la toute nouvelle série olympique mixte. Ils mettent 11 points d’avance aux Australiens Darren Bundock et Nina Curtis, 17 points d’avance aux Anglais Pippa Wilson et John Gimson. Après une 3e place au Championnat d’Europe en juillet, le duo semble sur une bonne lancée pour les Championnats du Monde de Santander en septembre.

2 Médailles d'Argent

RS :X Hommes -  Pierre Le Coq a remporté une Médaille d’Argent très disputée jusqu’à la dernière manche. En finissant 2e à la Medal Race (dont les points comptent double) Pierre a rattrapé son retard et mis des points d’avance sur les deux polonais qui étaient 2e et 3e devant lui au classement, la veille de la grande finale. Il finit 10 points derrière Dorian Van Rijsselberge (NED), Médaille d’Or à Londres, et 2 points devant Piotr Myszka (POL).

FINN - Jonathan Lobert s’est maintenu en haut du classement depuis le milieu de la semaine. Le podium n’a pas vraiment été perturbé : Jonathan rentre avec la Médaille d’Argent, 34 points derrière Giles Scott (GBR) et à égalité avec Edward Wright (GBR).

Un plan d'eau majestueux

Si naviguer à l’abri du pain de sucre et sous l’œil bienveillant du Corcovado peut faire rêver d’un premier abord, mieux vaut être expérimenté comme nos athlètes de haut niveau pour savoir négocier les amplitudes de vents, de courants et de vagues. Et il n’y a pas qu’aux  navigateurs que la Baie de Guanabara donne du fil à retordre : « A l’intérieur de la Baie, le plan d’eau est lisse. Il y a beaucoup d’amplitude de vent, en direction et en intensité, due aux reliefs de la baie, mais aussi de courants, parfais très forts. Et à l’extérieur de la baie, les vagues sont tellement fortes que beaucoup sont malades et cela devient difficile d’y organiser les courses. » explique Guillaume Chiellino, Directeur de l’Equipe de France.

Un accueil Olympique

Rio achève tout juste la Coupe du Monde de Football et accueille déjà le premier Test Event de voile olympique. Les coureurs Français et ceux des autres nations ont été très bien accueillis : Pour Guillaume Chiellino, « le Test Event s’est très bien passé et avait été très bien préparé en amont. La Marina était déjà en version olympique, il y avait beaucoup de personnel RIO 2016, très présent et très volontaire pour le bon déroulement de l’épreuve et le confort des coureurs. De grands moyens ont été mis en place,avec notamment la fermeture du trafic maritime de 11h à 17h, pour éviter que le passage de gros paquebots commerciaux ne vienne perturber les manches. »

Un bilan positif

« Nous sommes venus pour découvrir le plan d’eau, et pour marquer les esprits. Les conditions météo compliquées n’ont permis de faire que peu de manches par rapport à ce qui était prévu initialement. Il fallait donc scorer dès le début sans faire d’erreur et c’est ce que nous avons fait. » La France remporte en effet  2 Médailles d’Or et 2 Médailles d’Argent, ce qui la place première exæquo avec l’Australie au tableau des médailles. L’Angleterre quant à elle est la plus présente sur les podiums avec 8 médailles au total sur toutes les séries.

«  Nous sommes dans le coup avec les Néozélandais, les Australiens et les Anglais qui sont les nations très fortes avec beaucoup de moyens. » commente Guillaume Chiellino.

« Il a eu une très bonne ambiance au sein de l’équipe, avec beaucoup de travail sur place pour tout le monde. Nous sommes très contents des résultats et les 4 médaillés le sont encore plus ! Ça a été une régate avec beaucoup d’intensité, tout le monde était à fond du début à la fin. C’est un vrai tremplin vers les Championnats du Monde à Santander en septembre prochain, qui seront sollicitant physiquement et mentalement avec des journées qui risquent d’être longues comme à Rio. »

Peu de répit pour l’Equipe de France de Voile Olympique. La plupart des séries ont déjà rendez-vous à Santander fin août pour un stage d’entraînement. Puis ce sera repos pour tout le monde avant le point d’orgue de la saison. Les Championnats du Monde, au-delà de couronner les meilleurs mondiaux, seront l’occasion pour les athlètes de chaque série de qualifier la France pour les Jeux Olympiques de RIO 2016 !

 

Rendez-vous du 8 au 21 septembre pour les Championnats du Monde ISAF à Santander.

 

Les classements :

RS :X F

1. FRA - Charline Picon FRA

2. NED - Lilian De Geus

3. ITA - Flavia Tartaglini

6. FRA - Eugénie Ricard

RS :X H

1. NED - Dorian Van Rijsselberge

2. FRA - Pierre le Coq

3. POL - Piotr Myszka

11. FRA - Louis Giard

NACRA 17

1. FRA - Billy Besson / Marie Riou

2. AUS - Darren Bundock / Nina Curtis

3. GBR - Pippa Wilson / John Gimson

10. FRA - Franck Cammas / Sophie de Turckheim

FINN

1. GBR - Giles Scott

2. FRA - Jonathan Lobert

3. GBR - Ed Wright

8. FRA - Thomas Lebreton

49ER

1. NZL - Peter Burling / Blair Tuke

2. AUS - Nathan Outteridge / Iain Jensen

3. GBR - Dylan Fletcher / Alain Sign

4. FRA - Julien d’Ortoli / Noé Delpech

13. FRA - Kévin Fischer / Marc Mallaret

LASER

1. AUS - Tom Burton

2. NED - Rutger Van Schaardenburg

3. GBR - Nick Thompson

4. BRA - Robert Scheidt

8. FRA - Jean Baptiste Bernaz

LASER RADIAL

1. DEN - Anne Marie Rindom

2. GBR - Alison Young

3. BEL - Evi Van Acker

9. FRA - Marie Bolou

12 . FRA - Amélie Riou

470 H

1. AUS - Mathew Belcher / Will Ryan

2. GBR - Luke Patience / Elliot Willis

3. NZL - Daniel Willcox / Paul Snow Hansen

4. CRO - Sime Fantela / Igor Marenic

5. FRA - Sofian Bouvet / Jérémie Mion

8. FRA - Nicolas Charbonnier / Achille Nebout

470 F

1. NZL - Jo Aleh / Polly Powrie

2. GBR - Hannah Mills / Saskia Clark

3. AUT - Lara Vadlau / Jolanta Oger

7. FRA - Camille Lecointre / Hélène de France

Tous les classements complets sur le site du Test Event : cliquez ici

 

Ajouter aux favoris lien.