Championnats du Monde ISAF : Picon et Bontemps en Or, Goyard en Bronze

Cet article a été rédigé par Havas SE, et posté le 19-09-2014

3 médailles pour les Français aujourd’hui ! Charline Picon, déjà assurée du titre, enfonce le clou en remportant la Medal Race. Julien Bontemps termine en beauté avec une place de 2 sur la grande finale, il remporte ainsi la Médaille d’Or en RS :X Hommes. Et belle surprise de la journée, c’est Thomas Goyard qui remporte la Medal Race et accède à la troisième marche du podium ! Demain, dernière journée de course pour les 470.

Et pour les autres séries ?

Les finnistes, Jonathan Lobert, médaillé de Bronze à Londres, et Thomas Le Breton tiennent le top 10, et même le top 3 pour Jonathan.

Journée difficile pour les 470 Hommes. Seuls les Havrais, Guillaume Pirouelle et Valentin Sipan, sont qualifiés pour la Medal Race de demain.

Camille Lecointre et Hélène Defrance se maintiennent à la 4e place. La troisième marche du podium est encore atteignable.

En Nacra 17, spectacle impressionnant avec des chavirages et de la casse matérielle. Billy Besson et Marie Riou tiennent le coup en tête, Moana Vaireaux et Manon Audinet sont 9e

Chez les 49er, des conditions de vent très compliquées et usantes. Emmanuel Dyen et Stéphane Christidis sont 7e, Julien d’Ortoli et Noé Delpech, 12e.

Sarah Steyaert et Julie Bossard sont 19e en 49er FX.

  

Jonathan Lobert – Finn

« Nous avons fait deux manches dans un vent très instable. A la première je ne m’en sors pas trop mal, je termine 6e mais à la deuxième le vent a été encore plus instable. Je prends un départ correct, ça ne se goupille pas très bien au début, puis je remonte un peu en milieu de parcours, mais au deuxième bord de près je suis passé du mauvais côté du plan d’eau, là où le vent n’était pas favorable. Je termine 19e ce qui n’est pas terrible.

Il reste deux manches à courir demain, je vais m’accrocher pour essayer de remonter de la 3e à la 2e place au classement. Le 1er, ce n’est même pas la peine d’en parler, à mon avis il a déjà gagné ! Mais je peux encore accrocher la 2e place, la Médaille d’Argent ça serait déjà génial. Le Croate qui est devant moi au classement est à 13 points, ce qui n’est pas énorme car ça bouge beaucoup, tout le monde fait des erreurs. Je vais essayer de le rattraper demain. J’ai fait le maximum chaque jour sur ce Championnat, parfois ça rigole, parfois ça ne rigole pas. Je suis dans une bonne dynamique mais la voile c’est comme ça, on ne peux jamais être 100% sur de ce qu’il faut faire sur l’eau, d’où passer sur le parcours en fonction de tous les paramètres à prendre en compte. Je fais ce qu’il faut, je suis satisfait de ma prestation. Maintenant repos pour être en forme demain.

Je suis ravi que Charline Picon et Julien Bontemps aient décroché le titre.

Et Thomas Goyard, 3e c’est cool ! Les Français sont là ça me donne envie de m’accrocher et d’être sur le podium aussi dimanche. »

 

Sofian Bouvet, en équipage avec Jérémie Mion en 470 Hommes

« Mauvais journée pour nous. Il faut qu’on change notre fonctionnement tactique dans ce type de vent, très changeant. Nous n’avons pas réussi à trouver une solution sur cette journée. On avait pourtant une bonne dynamique jusque là, notre équipage fonctionnait bien. Mais c’est le sport, ça ne se passe pas toujours comme on veut. Les autres ont vraiment bien navigué. Nous moins, on était à l’envers, on s’est fait surprendre tactiquement et notre vitesse n’était pas très bonne. Nous loupons la Medal Race à 1,3 point du 10e. Après deux mauvaises manches, nous pensions que c’était perdu pour y accéder. En fait, nous étions toujours dans les 10 premiers car presque tous nos concurrents ont aussi fait des fautes et ont pris des points. Si on l’avait su on aurait peut être abordé la dernière manche différemment mais c’est le jeu.

Nous sommes assez polyvalent, on va bien dans toutes les conditions, sauf dans un vent très oscillant comme aujourd’hui, où c’est très difficile de prévoir où aller sur le parcours. Ça nous a flingué le Championnat. Hier nous avons réussi à faire de beaux coups, à bien revenir, mais aujourd’hui nous n’étions vraiment pas à l’aise.

Les Français en général n’ont pas très bien marché aujourd’hui en 470. Personne n’a réussi à sortir une bonne journée, on a tous le même problème. C’est pour ça que lorsqu’on navigue entre nous, on ne s’en rend pas compte. En revanche en navigant contre les étrangers, on voit tout de suite qu’ils sont un cran au dessus de nous dans ces conditions. »

 

Moana Vaireaux, en équipage avec Manon Audinet en Nacra 17

« Notre première manche est à peu près correcte et après les courses se sont ressemblées, les paquets de bateaux passaient d’un côté du parcours et de l’autre avec de grosses pressions de vent. Il y a eu beaucoup de dessalages et de casse de matériel, ce qui nous permet de rester à 10 point de notre place de ce matin donc c’est bien moins pire que ce qu’on pensait. Il fallait vraiment être opportunistes sur les fins de bord, avant les marques de parcours. En général nous étions bien placé mais nous avons eu du manque de réussite et de concrétisation à la fin des bords. C’était très compliqué tactiquement, il fallait réussir à voir ce qui allait se passer sur le plan d’eau, ce qui n’était vraiment pas évident. Personne n’a fait une journée parfaite. Pour finir, nous ne sommes pas trop mal au classement général, à 10 points de la 5e place, donc ça reste jouable. Notre objectif était de rentrer dans les 5 premiers et c’est encore faisable donc tout va bien ! »

  

Noé Delpech, en équipage avec Julien d’Ortoli en 49er

« Journée difficile, nous n’avons pas pris de bons départs aux deux manches du jour, ni les bonnes décisions tactiques. On était dans les derniers à la bouée au vent, première marque de parcours, puis on a essayé de remonter tant bien que mal. Nous avons l’impression de ne pas avoir été très rapides aujourd’hui, on se fait même doubler par des gens qui ne sont vraiment pas très forts. Avec des mauvais départs et une mauvaise vitesse, ça ne peut donner de bons résultats. Nous ne savons pas vraiment pourquoi nous avons des problèmes de vitesse, mais on va trouver une solution rapidement.

Il ne reste plus qu’une manche demain avant la Medal Race de dimanche. Il ne faudra pas se louper pour entrer dans le top 10. Nous sommes à 6 points, c’est faisable mais il faut que ça court demain, et malheureusement le vent risque d’être très faible. Espérons qu’il y en aura assez pour une manche. 6 points ce n’est pas énorme mais derrière nous il y a deux anglais qui sont très forts et tout près de nous en termes de points. Ça va être chaud ! » 

Demain les Medal Race des 470 Hommes et Femmes seront retransmises en direct sur le site de la Fédération Française de Voile : http://www.ffvoile.fr/ffv/web/  !

Rendez-vous également sur beIN Sport et sur Sport+. 

Programme de diffusion des Medal Race :

Date

Local Time

UTC

Flotes

18 Septembre

14:00 – 16:00

12:00 – 14:00

Laser et Laser Radial

19 Septembre

14:00 – 16:00

12:00 – 14:00

RS:X Hommes et Femmes

20 Septembre

14:00 – 16:00

12:00 – 14:00

470 Hommes et Femmes

21 Septembre

12:00 – 16:00

10:00 – 14:00

49er, 49erFX, Finn et Nacra 17

 

Retrouvez tous les résultats sur le site de l’événement :www.santander2014.com

 

 

Ajouter aux favoris lien.