Test Event. Jour 5. Des médailles dès demain pour les Français ?

Cet article a été rédigé par Havas SE, et posté le 19-08-2015

C. Launay / FFVoile

Cinquième jour de compétition dans la baie ensoleillée de Guanabara, à Rio de Janeiro. Une fois n’est pas coutume, éole n’a pas pris ses habitudes aujourd’hui, et c’est dans un vent de secteur Nord, pour les séries qui régatent à l’intérieur de la baie que les courses du jour ont été lancées. Une seule manche, ce mercredi, pour les planches RS:X, marquée par la victoire de Charline Picon chez les filles et de Pierre Le Coq chez les garçons. Les points se resserrent, les Français se placent et à la veille de leurs Medal Races (finales), ils sont respectivement en première et seconde position au général !

Une manche donnée, puis un retour à terre pour les planches à voile hommes et femmes aujourd’hui et une attente de plus d’une heure pour les coureurs avant d’apprendre qu’ils ne pourraient pas de nouveau régater aujourd’hui. La raison ? Les caprices du vent, qui a empêché les autres courses prévues au programme d’être données.
A la veille des Medal Races, ces grandes finales où seuls les dix meilleurs de chaque série s’affrontent sur une ultime course et où les points comptent double, Charline Picon est première ex-aequo avec Malgorzata Bialecka (Pologne) et à seulement deux points de la troisième du classement Blanca Manchon (Espagne). L’affrontement promet d’être coriace et la ténacité sera de rigueur.

Pierre Le Coq, en RS:X, en remportant sa course aujourd’hui, conserve la seconde place du classement provisoire, à 9 points du solide Chinois Aichen Wang, et à 6 points du Grecque qui se classe en troisième position.

Du côté des autres séries, la journée a été brillante pour Jean-Baptiste Bernaz qui remporte sa manche, pour Mathilde de Kerangat qui fait 3e de la sienne et pour Jonathan Lobert, qui réalise deux jolies manches également aujourd’hui (3e et 2e),

Pour les 470 hommes, tout va pour le mieux, ils restent dans les objectifs qu’ils se sont fixés en réalisant une course en 6e position. Chez les filles, Camille Lecointre et Hélène Defrance, sont un peu déçues de leur manche du jour, mais reste mobilisées et combatives pour continuer de batailler avec les meilleures de la flotte. Elles sont 4e, ce soir, au classement général.


La parole aux coureurs

Charline Picon (RSX) – 1e du classement provisoire (FRA, POL, ESP) : « Cette année, cela n’a pas été simple du tout sur les Medal Race suivant les régates, j’ai vécu beaucoup de situations différentes. Cette fois, c’est encore autre chose, je suis à égalité de points avec la Polonaise et proche de la troisième. Normalement, les conditions de demain devraient me convenir. Les points sont tellement serrés, que cela devrait se jouer avec 3-4 concurrentes. Ce n’est pas un duel, il va falloir faire sa manche. On sera sur une nouvelle direction de vent, a priori du planning, il va falloir bien se régler, avoir une bonne vitesse et essayer de faire la manche la plus propre possible et finir par une belle note. »

Pierre Le Coq (RS:X) – 2e du classement provisoire (CHN, FRA, GRE) : « Nous avons eu affaire à une situation inédite aujourd’hui, car c’est la première fois que nous courons dans du vent de Nord. C’est un vent qui souffle souvent sur la baie de Rio le matin et qui tombe ensuite pour laisser la brise du Sud rentrer. Les prévisions météo annonçaient que le vent du Nord devait tenir plus longtemps et cela a été le cas. Je n’avais jamais navigué par ce secteur-là. Je prends un super départ, le meilleur de la flotte et je me retrouve rapidement en tête et je fais la manche en tête tout le long. Pour une fois c’était une manche facile ! Cela fait plaisir de faire des manches comme cela et tu réalistes quand tu es devant, tout seul c’est beaucoup plus facile de gérer son rythme, le physique, etc. Des manches comme celle-là on a envie d’en refaire ! Demain, jour de Medal Race, il va falloir « attaquer », mathématiquement, le Chinois en tête à 16 points d’avance, donc si je gagne la Medal Race et qu’il fait 9e, je peux gagner, mais c’est beaucoup ! L’objectif est déjà de conserver ma seconde place au général et de finir la régate en beauté. »

Jonathan Lobert (Finn) – 2e du classement provisoire (NED, FRA, FIN): « Je suis content de ma journée, cela s’est bien passé. Au début on ne pensait pas que ce serait facile, finalement nous avons eu de belles conditions. Sur la première manche j’ai eu un départ un peu difficile et finalement j’ai réussi à bien remonter pour finir 3e, et sur la seconde manche je fais à peu près la même chose et je remonte toute la flotte pour finir 2e. A l’extérieur de la baie, j’ai une bonne vitesse, surtout au près (vent de face). Il faut toutefois se méfier, car les concurrents n’ont pas tous leur « top matériel ». Nous avons une course de retard sur le programme, donc demain nous devrions en faire trois. Je pense que le classement va être très serré, il faut continuer manche après manche pour rester dans le match. »

Jérémie Mion, en duo avec Sofian Bouvet (470) – 3e du classement provisoire (CRO, USA, FRA) : « Nous avons pas mal d’attente depuis deux jours, ce n’est jamais facile à gérer tout ce temps d’attente. Il faut rester concentrer et il faut être prêt quand ça part. Nous étions bien mobilisés et nous avions la même énergie que les jours précédents. Nous sommes allés sur un rond éloigné à l’extérieur de la baie. Il y avait pas mal de mer, c’est un endroit technique. Nous prenons un bon départ, mais la flotte est très serrée et le Mexicain s’est positionné à notre vent et nous couvre, il a alors fallu se dégager et nous avons réussi à remonter dans les 10 premiers. En finissant 6e de la course, nous sauvons notre journée. Le championnat est encore loin d’être fini. »

Camille Lecointre, en duo avec Hélène Defrance (470) – 4e du classement provisoire (USA, GBR, CHN) : « Il y a eu beaucoup d’attente aujourd’hui, nous avons été naviguer sur le rond le plus loin, le rond « Pai ». La bonne surprise quand nous sommes arrivées là-bas est que nous avons eu du vent, environ 15 nœuds, c’était sport ! Nous sommes déçues de notre manche (10e), car nous prenons un mauvais départ et nous nous rendons compte que ces derniers sont super importants. Nous remontons quelques places, mais les deux premières du classement (USA et GBR) commencent à bien dominer les débats. »

Mathilde de Kerangat (Laser Radial) – 25e du classement provisoire (LTU, USA, BEL) : « C’est une journée qui me redonne le sourire. Je suis là pour faire des belles manches, du mieux possible et lorsque je n’arrive pas à faire ce que j’ai envie et ce que je sais faire, cela me déçoit. Malgré mes premiers jours difficiles, je n’ai jamais lâché, à aucun moment je ne me suis dit que le championnat était finit. Tous les matins je me disais « aujourd’hui cela va le faire » et aujourd’hui ça l’a fait, hier ça l’a presque fait, j’ai retrouvé du plaisir à naviguer devant. »


CLASSEMENT PROVISOIRE (AVANT JURY) http://www.sailing.org/olympics/rio2016/results/index.php

470 (H)
1. CRO Sime Fantela/Igor Marenic
2. USA Stuart Mcnay/David Hughes
3. FRA Sofian Bouvet (SR Antibes / ENGIE) - Jérémie Mion (SR Havre) – (5.3/6.3/6)

470 (F)
1. USA Anne Haeger/Briana Provancha
2. GBR Hannah Mills/Saskia Clark
3. CHN Shasha Chen/Haiyan Gao
4. FRA Camille Lecointre (SR Brest / Armée de Champions) - Hélène Defrance (ASPTT Marseille / ENGIE) – (8.8/4.2/10)

49ER
1. NZL Peter Burling/Blair Tuke
2. AUT Nico Delle - Karth/Nikolaus Resch
3. ESP Diego Botín/Iago Lopez Marra

6. FRA Emmanuel Dyen (CNV Aix-les-Bains / Equipe de France Douane) - Stéphane Christidis (EV Cagnes sur Mer / Armée de Champions) – (3.9/5.9.9.7)

49ERFX
1. ITA Giulia Conti/Francesca Clapcich
2. ARG Victoria Travascio/Maria Sol Branz
3. BRA Martine Soffiatti Grael/Kahena Kunze

11. FRA Sarah Steyaert (CN Châtelaillon) - Aude Compan (CV Marseillan) – (10.8.1/15/14.9/12)

FINN
1. NED Pieter-Jan Postma
2. FRA Jonathan Lobert (SNO Nantes / Armée de Champions) – (3.12/3/3.2)
3. FIN Tapio Nirkko

Laser
1. ITA Francesco Marrai
2. CAN Lee Parkhill
3. BRA Robert Scheidt

7. FRA Jean-Baptiste Bernaz (CN Sainte-Maxime) – (32.11/8.4/4/20/1)

Laser Radial
1. LTU Gintare Volungeviciute Scheidt
2. USA Paige Railey
3. BEL Evi Van Acker

25. FRA Mathilde de Kerangat (SR Rochelaises) – (27.22/18.14/20/UFD/3)

Nacra17
1. AUS Jason Waterhouse/Lisa Darmanin
2. NED Mandy Mulder/Coen de Koning
3. GER Paul Kohlhoff/Carolina Carolina Werner

5. FRA Billy Besson (SNO Nantes / Armée de Champions) - Marie Riou (USAM Voile / Armée de Champions) – (3.3.7/8.5.3/5.12)

RS:X (H)
1. CHN Aichen Wang
2. FRA Pierre Le Coq (CMV St Brieux / ENGIE) – (1.6.5/3.3.9/5.8/1)
3. GRE Byron Kokkalanis

RS:X (F)
1. FRA Charline Picon (CN La Tremblade / Armée de Champions) – (1.7.6/2.11.1/13/1)
2. POL Malgorzata Bialecka
3. ESP Blanca Manchon
 

 

Ajouter aux favoris lien.