Camille Lecointre-Hélène Defrance Championnes du monde en Argentine !

© Matias Capizzano

Le glorieux palmarès sur cette olympiade de l’Equipe de France de Voile s’étoffe encore un peu plus ! La brestoise Camille Lecointre et la marseillaise Hélène Defrance viennent de réaliser une semaine proche de la perfection, leur permettant d’entrer dans le cercle très prisé des tenants d’un titre mondial. Les filles, qui ont formé leur duo en 2013, sont Championnes du monde de 470, à San Isidro, en Argentine. Sofian Bouvet & Jérémie Mion ont eux aussi brillé sur ce mondial ! Tenace et déterminé, l’équipage a décroché une sublime médaille de bronze, après une course finale sous haute tension.

Depuis le début de leur association, Camille Lecointre & Hélène Defrance, n’ont qu’une obsession, tutoyer les sommets. En constante progression, le duo qui était monté sur la 3e marche du podium lors du mondial de 470 à Haïfa en octobre 2015, est maintenant Champion du monde !

Hélène Defrance, équipière de Camille Lecointre : « Jusqu’à présent, nous avons toujours été dans une dynamique d’évolution, il faut continuer sur cette lancée ! Nous venons de passer une semaine épuisante, compliquée, des journées de 8 heures sur l’eau à changer de zone de navigation.  Nous avons eu toutes les conditions cette semaine : du petit temps en début de semaine et c’est monté en fin de compétition. Avant le départ de la Medal Race, ce n’était pas encore gagné pour nous, il a fallu rester dans notre course et ne rien lâcher. C’est incroyable ce que nous venons de faire ! ».

Incroyable, et pourtant bien réel ! Camille Lecointre, la barreuse, ne feint pas son émotion : « Je n’ai pas pu m’empêcher de pleurer en franchissant la ligne d’arrivée de la Medal Race. C’est toute la pression qui retombe d’un coup ! Nous avons eu un vent très instable aujourd’hui et jusqu’au dénouement final rien n’était joué. Pour la première fois depuis que nous naviguons ensemble, je me suis dit que nous avons plus de points forts que nos concurrentes. Que ce soit en termes de stratégie ou de vitesse , nous avons été à l’aise pendant toute la compétition. On ne se repose pas pour autant sur nos lauriers : un peu de repos et on se remet au travail avec notamment un stage avec Sofian (Bouvet) & Jérémie (Mion) avec qui nous avons beaucoup navigué depuis la fin de l’année 2015 et qui nous apportent beaucoup. ».

Du côté de leur entraîneur, Gildas Philippe, c’est un bon bilan, forcément : « Les filles ont réalisé une semaine top. Elles ont vraiment bien navigué! Nous avons bien sûr les Jeux Olympiques dans la tête, mais un mondial est ce qui représente le plus notre sport. Toute la concurrence était présente, c’est super ce qu’elles ont fait. Elles ont mérité leur titre de Championnes du monde. Nous avons mis le paquet sur la préparation de ce mondial, nous sommes venus ici en janvier pour repérer le plan d’eau, et cela a payé.  L’équipage apprend constamment et le rapprochement que nous avons fait avec l’équipage masculin les a bien aidées, de la même manière que la présence de Philippe Mourniac à nos côtés est un plus évident. C’est un homme falbuleux, qui a une connaissance de la voile olympique parfaite et ce titre c’est aussi grâce à lui. ».

Chez les hommes, la paire composée de Sofian Bouvet & de Jérémie Mion n’est pas en reste, avec cette troisième place, ils réalisent pour la première fois un podium sur un Championnat du monde.

Jérémie Mion, équipier de Sofian Bouvet : « Nous avons réussi à jouer placé toute la semaine, nous sommes super heureux de cette médaille de bronze ! Tout le monde est affûté, tout le monde est au taquet sur le plan d’eau, nous pouvons être fiers de notre mondial, qui n’a pas été évident nerveusement, il fallait être solide et naviguer sereinement. Cette semaine est une vraie satisfaction pour nous. Nous sommes également très heureux pour Camille (Lecointre) et Hélène (Defrance), cela fait 4 mois que nous travaillons ensemble, on s’apporte mutuellement énormément. »

Même satisfaction du côté de Sofian Bouvet, le barreur : « Nous avons ressenti un soulagement en franchissant la ligne d’arrivée de la Medal Race aujourd’hui ! C’était un championnat long, avec beaucoup d’attente et maintenant nous réalisons que nous venons de décrocher une médaille de bronze ! Cela fait plaisir et c’est une belle récompence à notre travail préparatoire à cette échéance. Les entraînements avec les filles, avec Gildas Philippe et l’arrivée de Philippe Mourniac est vraiment bénéfique à notre groupe. »

 

Ajouter aux favoris lien.