D'Ortoli-Delpech 7e du Championnat d'Europe de 49er

Cet article a été rédigé par Havas SE, et posté le 16-04-2016

Copyright: © Tomás Moyá Lladó

Ce sont cinq jours d’une compétition intense qui s’achèvent pour les équipages de 49er et 49erFX, engagés sur les Championnats d’Europe Open (ouvert aux nations non européennes), qui se déroulaient à Barcelone (Espagne), du 11 au 16 avril. Julien d’Ortoli & Noé Delpech, représentants de la France pour les Jeux Olympiques de Rio dans leur série, terminent 7e européen (10e au général).

C’est un nouveau retour dans le top 10 pour l’équipage masculin de 49er, après leur 9e place au mondial de Clearwater (Etats-Unis) en février dernier. 
Le duo enchaîne les régates ces derniers temps, après l’étape de Coupe d’Europe à Palma, fin mars et l’étape de Coupe du monde à Hyères, qui arrivent à la fin du mois d’avril. Engranger de l’expérience en situation, tant au niveau technique que tactique, tel est le but de ce programme chargé.

Julien d’Ortoli, le barreur du duo revient sur la compétition : « Nous sommes arrivés peu de temps avant le début du Championnat d’Europe avec un nouveau bateau, il a fallu réussir à s’adapter sur les réglages, cela a été de mieux en mieux, petit à petit, mais un mauvais départ lors de la Medal Race nous empêche de jouer devant. Nous avons couru 20 manches cette semaine, dans des conditions assez sollicitantes : entre 12 et 20 nœuds, avec beaucoup de vagues. Nous avons beaucoup appris sur cette régate et c’est cela qui est important pour continuer notre progression jusqu’aux Jeux. »

Noé Delpech, son équiper, ajoute : « Nous avons un mois d’avril chargé, mais c’est ce que l’on cherchait. Nous avons besoin de naviguer beaucoup et de travailler plusieurs points et notamment les départs. Nous avons pris de très bons départs ce matin et nous avons passé les bouées au vent dans les 4 premiers à chaque fois. Sur la Medal Race, nous avons pris un premier très bon départ, mais il y a eu un rappel général. Nous prenons un mauvais départ quand la course est relancée et après il est toujours difficile de rattraper devant. Nous étions épaulés par Manu Dyen durant cette semaine, il nous a bien aidés sur les réglages du mât notamment. A Hyères, nous serons entourés par Stéphane Christidis, pour travailler nos départs et à Weymouth Philippe Michel nous apportera son expertise sur les voiles. C’est important pour nous de nous entourer de personnes avec qui l’on se sente bien et qui nous apporte leur regard extérieur. »

Le classement européen :

1. ESP - Diego BOTÍN-Iago LÓPEZ MARRA – 129 points
2. AUT - Nico Luca Marc DELLE KARTH-Nikolaus Leopold RESCH – 132 points
3. GBR - John PINK-Stuart BITHELL – 140 points
4. POL - Łukasz PRZYBYTEK-Paweł KOŁODZIŃSKI – 160 points
5. DEN - Jonas WARRER-Christian Peter Stephensen LÜBECK – 162 points
6. AUT - Benjamin BILDSTEIN-David HUSSL – 162 points
7. FRA - Julien d’Ortoli (YCPR) – Noe Delpech (YCPR / Engie) – 164 points

Le classement général de l’épreuve :
1. NZL - Peter BURLING-Blair TUKE – 47 points
2. AUS - Nathan OUTTERIDGE-Iain JENSEN – 107 points
3. ESP - Diego BOTÍN-Iago LÓPEZ MARRA – 129 points
4. AUT - Nico Luca Marc DELLE KARTH-Nikolaus Leopold RESCH – 132 points
5. GBR - John PINK-Stuart BITHELL – 140 points
6. AUS - Will PHILLIPS-Sam PHILLIPS – 147 points
7. POL - Łukasz PRZYBYTEK-Paweł KOŁODZIŃSKI – 160 points
8. DEN - Jonas WARRER-Christian Peter Stephensen LÜBECK – 162 points
9. AUT - Benjamin BILDSTEIN-David HUSSL – 162 points
10. FRA Julien D'ORTOLI-Noe DELPECH – 164 points

 

Ajouter aux favoris lien.