Jean-Baptiste Bernaz en Laser et Louis Giard en planche à voile RS:X s’imposent à Miami

Cet article a été rédigé par Havas SE, et posté le 29-01-2017

Marina Garcia/ Sailing Energy / World Sailing

C’est un retour à la compétition réussi pour l’Equipe de France de Voile. Avec quatre médailles sur la première étape de Coupe du monde, les voyants sont au vert pour cette nouvelle saison. L’étape de Miami a permis à l’ensemble des coureurs de se tester dans des conditions variées. Ce sont les véliplanchistes Louis Giard et Pierre Le Coq qui ont décroché les deux premières médailles, à l’issue de leur Medal Race, hier samedi. Louis Giard s’est adjugé l’or avant même la dernière journée de compétition, alors que le médaillé de bronze aux JO de Rio, Pierre Le Coq monte sur la seconde marche du podium. Thomas Goyard, lui aussi en Medal Race aux côtés de Louis et Pierre, signe une belle cinquième place.

Ce dimanche, ce sont Jean-Baptiste Bernaz, de retour sur son Laser, et Mathilde de Kerangat en Radial qui se sont illustrés. Si Jean-Baptiste a survolé la compétition en remportant l’étape de Miami avant même la Medal Race, Mathilde, quant à elle s’était assurée de monter sur le podium dès le samedi. Elle s’empare de la dernière médaille obtenue par le camp tricolore, en prenant le Bronze et renouant ainsi avec la régate de la plus belle des manières.

Cette étape de Coupe du monde aura aussi permis aux « jeunes » de montrer qu’il allait falloir les regarder de près, avec notamment Fabian Pic (8e), entrainé par un coach de choix sur cette compétition : Jonathan Lobert.

Marie Bolou en Laser Radial (5e) et Jeanne Dantes (8e) en planche à voile RS:X font toutes les deux un début de saison prometteur en accrochant toutes deux un top 10.


Guillaume Chiellino, Directeur de l’Equipe de France :« Cette étape de Coupe du monde représentait une belle régate de travail, synonyme de régate de rentrée pour beaucoup de nations. Certains, à l’image de l’équipe anglaise ont envoyé des compétiteurs dans toutes les séries, il y avait du jeu. Les conditions de vent étaient super, les Français en ont bien profité. Le bilan de cette étape est très positif, que ce soit pour les plus expérimentés ou les plus jeunes. Les résultats sont excellents en RS:X hommes, Jean-Baptiste Bernaz fait un beau retour à la compétition, tout comme Mathilde de Kerangat ou Marie Bolou en Radial. Il y a eu des top 10 en 49er, Finn, 470 femmes, tout cela est encourageant. Nous avions fait le choix d’envoyer des entraîneurs pour chacune des séries où nous avions des représentants et cela a permis un très bon travail pour chacune d’entre elles. Nous retrouverons la plupart des séries sur l’étape de Coupe d’Europe de Palma et bien entendu à Hyères, étape de qualification pour la finale de la World Cup à Santander, en juin prochain. »


Jean-Baptiste Bernaz, vainqueur de la Sailing World Cup de Miami :« J’ai pris beaucoup de plaisir durant cette semaine de régate. Comme d’habitude à Miami, nous avons eu droit à un vent très aléatoire, mais globalement nous avons eu de belles conditions. Je n’étais pas forcément venu pour gagner, j’avais peu de navigations d’entraînement au compteur, mais nous avons fait le choix de venir sur place un peu en avance, et cela a bien fonctionné. »

Louis Giard, vainqueur de la Sailing World Cup de Miami : « Je suis super content de gagner et démarrer l’année de la sorte, je n’avais pas beaucoup régaté depuis l’étape de Coupe du monde de Hyères en avril dernier. Je suis arrivée sur cette étape avec un volume de navigation qui n’était pas énorme, mais je suis arrivé très en forme physiquement, un aspect sur lequel je n’ai rien lâché, c’était très important pour moi. Cette semaine à Miami, est un peu une semaine de référence pour moi, car il m’arrive souvent d’avoir des petits coups de mou sur une semaine de régate, et cela n’a pas été le cas ici, je suis resté concentré et mobilisé du début à la fin. Je suis heureux d’avoir retrouvé la compétition, d’avoir gagné avec la manière, mais il faut relativiser, car il manquait quelques concurrents sur ce rendez-vous et peu sont venus avec un important volume de préparation. Nous sommes trois Français dans les 5 premiers… cela montre qu’il va y avoir cette année encore une belle équipe en planche à voile RS:X. ».

Pierre Le Coq, médaille d’argent de la Sailing World Cup de Miami : « Je suis en train de finaliser ma thèse (dentaire), que je présente dans quelques semaines. Cette étape de Coupe du monde m’a permis de faire une coupure ! Je n’avais pas de gros objectifs en termes de résultats, mais plutôt des objectifs de travail comme les départs ou la prise de décision, qui sont des axes qui ressortaient des Jeux. Sportivement, j’ai fait une bonne pause après les JO, j’ai repris la musculation en novembre. En deux mois de temps, j’ai réussi à bien me remettre dedans, je suis content du travail. Maintenant, j’ai bien senti sur cette compétition que je n’ai pas encore retrouvé mon endurance, l’enchaînement des journées de compétition n’a pas toujours été très fluide. Je n’avais pas les mêmes armes que d’habitude. Je n’avais navigué que quatre fois en RS :X avant la régate, donc cette médaille d’argent me va bien ! »

Mathilde de Kerangat, médaille de bronze de la Sailing World Cup de Miami : « Nous avons eu des conditions de navigation vraiment très sympa. Miami était le retour à la régate pour moi qui n'ai pas beaucoup navigué depuis les Jeux. Il a essentiellement s'agit de reprendre ses marques au niveau de la navigation au contact. Cela s'est plutôt bien passé dans l'ensemble, je suis contente de cette semaine. »


Résultats par série
RS:X H
1. FRA – Louis Giard (YC Carnac)
2. FRA – Pierre Le Coq (CMV ST Brieuc/ENGIE)
3. SUI – Mateo Sanz Lanz
4. ITA – Mattia Camboni
5. FRA – Thomas Goyard (A. Calédonienne P.A.V / Armée de Champions)

RS:X F
1. CHN – Yunxiu Lu
2. ESP - Marina Alabau Neira
3. CHN - Manjia Zheng

8. FRA – Jeanne Dantes (CN Croisette)

18. FRA – Delphine Jariel (YC Mauguio Carnon)
19. FRA – Lucie Belbeoch (Crocodiles L’Elorn)

22. FRA – Berenice Mege (ASPTT Meyzieu Decine)

Laser Standard
1. FRA – Jean-Baptiste Bernaz (CN Sainte-Maxime/Armée de Champions)
2. CYP – Pavlos KONTIDES
3. GBR - Lorenzo Brando CHIAVARINI

15. FRA – Eliot Merceron (SR Rochelaises)

23. FRA – Antony Munos (S Nautique de Marseille)

42. FRA – Loïc Queyroux (BN Ile Grande)

Laser Radial
1. GRE - Vasileia KARACHALIOU
2. BEL - Evi van ACKER
3. FRA - Mathilde de Kerangat (SR Rochelaises)
4. FIN - Monika MIKKOLA
5. Marie Bolou (CN Lorient)

30. FRA – Marie Barrue (COYC Hyérois)
36. FRA – Pernelle Michon (SNO Nantes)

Finn
1. BRA – Jorge ZARIF
2. GBR – Ben CORNISH
3. NOR – Anders PEDERSEN

10. FRA - Fabian PIC (SR Rochelaises)

470 H
1. USA – Stuart McNAY & David HUGHES
2. JPN – Tetsuya ISOZAKI & Akira TAKAYANAGI
3. GRE – Panagiotis MANTIS & Pavlos KAGIALIS

13. FRA – Hippolyte Machetti (SR Antibes) & Sidoine Dantes (SR Antibes)

470 F
1. NED – Afrodite ZEGERS & Anneloes van VEEN
2. GBR – Sophie WEGUELIN & Eilidh McINTYRE
3. ESP - Silvia MAS DEPARES & Paula BARCELO MARTIN
4. ESP - Bàrbara CORNUDELLA RAVETLLAT & Sara LÓPEZ RAVETLLAT
5. FRA - Cassandre Blandin (SNO Nantes) & Aloise Retornaz (EV Locquirec)

49er
1. GBR – Dylan FLETCHER-SCOTT & Stuart BITHELL
2. AUT - Benjamin BILDSTEIN & David HUSSL
3. ESP - Diego BOTÍN le CHEVER & Iago LÓPEZ MARRA

9. FRA – Lucas Rual (APCC) & Emile Amoros (CN Pornic)

17. FRA – Erwan Fischer Guillou (CNBPP) & Thibault Julien (CNBPP)

22. FRA – Kevin Fischer Guillou (CNBPP) & Yann Jauvin (CNBPP)

49er FX
1. BRA – Martine SOFFIATTI GRAEL & Kahena KUNZE
2. NOR – Ragna AGERUP & Maia AGERUP
3. ARG - Victoria TRAVASCIO & Maria BRANZ

12. FRA - Lili Sebesi (S Nautique de Marseille) & Albane Dubois (YC Bray Dunes)

Nacra 17 (PAS DE FRANCAIS ENGAGES DANS CETTE SERIES)
1. GBR - Ben SAXTON & Nicola GROVES
2. GBR - Tom PHIPPS & Nicola BONIFACE
3. AUT - Nico DELLE – KARTH & Laura SCHÖFEGGER

 

Ajouter aux favoris lien.