L’Equipe de France de Laser Radial en route vers Medemblick pour disputer les Championnats du Monde

Cet article a été rédigé par Havas SE, et posté le 17-08-2017

Copyright image : Pedro Martinez/Sailling Energy/World Sailling

C’est l’objectif de l’année pour l’Equipe de France de Laser Radial : les Championnats du Monde. Du 19 au 26 août prochains, quatre françaises ont rendez-vous à Medemblick, au nord des Pays-Bas pour 6 jours de compétitions intenses. Parmi elles, Mathilde de Kerangat et Marie Bolou représenteront l’Equipe de France, et donneront le meilleur d’elles-mêmes pour entrer dans le Top 5 mondial.

Pour ces premiers Championnats du Monde de la nouvelle Olympiade, les Françaises se rendront à Medemblick, au Pays-Bas. Elles navigueront deux fois par jour sur un plan d’eau fermé - aux conditions très variables - qu’elles ont appris à connaître puisqu’elles s’y sont rendues à trois reprises lors de leurs stages de préparation. Une compétition très attendue de l’Equipe de France, qui a à cœur de bien réussir ces mondiaux.

Après ses deux podiums à Miami et à Hyères cette année lors des étapes Coupe du Monde, Mathilde De Kerangat sort d’une raison réussie. Son objectif final sera les mondiaux, pour lesquels elle s’est bien préparée : « Pour nous, le mondial, c’est l’objectif de l’année. Nous sommes venues plusieurs fois à Medemblick pour faire des stages d’entraînements : nous avons pris le temps d’étudier le plan d’eau et de trouver nos repères. De mon côté, je me suis préparée mentalement et physiquement et je me suis bien entrainée ces derniers mois : tous les feux sont au vert pour faire un beau championnat. Mon objectif principal est de bien appliquer tout ce que j’ai appris cette saison, sur tous les points sur lesquels j’ai progressé ces derniers mois du côté technique et tactique.Le plusimportant sera de bien m’adapter aux conditions de vent. Je vais essayer de tout mettre en application jour après jour, manche après manche, et on verra le résultat final. A Medemblick, il peut vraiment y avoir de tout comme conditions, c’est comme un grand lac, il n’y aura donc pas d’énorme vague, c’est plutôt du clapot. Néanmoins côté vent, il peut y avoir entre 8 et 35 nœuds, et pour le reste, c’est très ouvert, nous pouvons avoir de la pluie ou du beau temps ! ».

Marie Bolou, membre de l’Equipe de France de Voile Olympique, ne cache pas son engouement et son envie de bien faire lors de ce mondial : « Je me sens vraiment prête pour ce mondial, j’ai beaucoup travaillé pour ça. Avec ma coupure de presque un an, j’ai eu un peu de retard, mais le fait de retourner sur le circuit, ça m’a fait beaucoup de bien. Nous avons fait un stage à La Rochelle mi-juillet et le travail a été validé, c’est donc très positif. Nous sommes aussi allés plusieurs fois à Medemblick, pour des stages de préparation, qui se sont très bien déroulés. Nous avons eu un peu de tout comme conditions, c’est donc intéressant pour analyser le plan d’eau. Lors du dernier stage, nous nous sommes appuyés sur les jeunes présents pour naviguer, ce qui nous a beaucoup servi. Medemblick, c’est un plan d’eau assez fermé, il y une barrière naturelle, il va donc y avoir un super oscillant. Il va falloir être assez maligne dans les démarches, y croire jusqu’au bout, bien observer et surtout être très opportuniste. Il y a moyen de bien se faire plaisir sur certains coups ».

L’œil du coach, François Hussan :

« Nous partons aux Championnats avec 4 filles : Mathilde De Kérangat, représentante de l’Equipe de France lors des Jeux Olympiques de Rio, Marie Bolou, Pernelle Michon et Louise Cervera, qui effectuera ses premiers Championnats du Monde en Sénior. Nous avons bien préparé ces championnats, nous avons effectué trois stages à Medemblick, d’un point de vue technique et tactique, nous commençons à bien apprivoiser le plan d’eau. Il s’agit du premier Championnat du Monde de l’Olympiade : il sera donc plus ouvert que les autres, même s’il y encore beaucoup de concurrence. Nous avons toutes nos chances : Mathilde sort d’une bonne saison, où elle est en Medal Race lors de toutes les étapes Coupe du Monde, avec notamment deux podiums, à Miami et à Hyères. Quant à Marie, elle fait 5ème à Miami. Les filles sont donc en pleine forme au niveau physique et technique : il n’y a plus qu’à jouer ! ».

Le programme des Championnats du Monde de Laser Radial :

19 août : 9h-12h & 13h-18h : Inscription, vérification des équipements

20 août : 14h : Courses d’entrainement et cérémonie d’ouverture

21 au 24 août : Deux courses qualificatives par jour

25 & 26 août : Phases finales, deux courses par jour 


La délégation française officielle :

Marie BOLOU (CN Lorient)

Louise CERVERA (YC Cannes)

Mathilde DE KERANGAT (SR Rochelaises / CARDINAL)

Pernelle MICHON (SNO Nantes) 

 

Ajouter aux favoris lien.