L’Equipe de France de 49er FX à Porto pour disputer les Championnats du Monde, du 28 août au 2 septembre

Cet article a été rédigé par Havas SE, et posté le 28-08-2017

Jesus Renedo / Pedro Martinez / Sailing Energy / FFVoile

Les Championnats du Monde de cette nouvelle Olympiade débutent ce lundi 28 août pour les séries 49er et 49 FX, à Porto au Portugal, où tout le monde s’est donné rendez-vous pour remettre les titres en jeu. La semaine sera chargée avec trois à quatre courses par jour et par série. Parmi la délégation française, en 49er FX, l’équipage Julie Bossard et Aude Compan - membres de l’Equipe de France - sera au rendez-vous. L’objectif pour cette échéance importante de l’année, avec un plateau de très haut niveau, est de faire la meilleure performance possible sur ce plan d’eau technique, avec des conditions très variables, légères en début de ces Mondiaux, puis avec des vents plus forts et une mer plus grosse en fin de semaine : une belle bataille s’annonce sur l’eau.

L’équipage Julie Bossard et Aude Compan - qui naviguent ensemble depuis ce début d’année - est à Porto depuis deux semaines, pour préparer au mieux ces Championnats, qui démarrent aujourd’hui. Elles connaissent d’ailleurs le plan d’eau puisqu’un Championnat d’Europe avait eu lieu en 2015 à Porto - même si le site de ces Mondiaux n’est pas exactement au même endroit, mais un tout petit plus au nord – et ont déjà fait un stage de préparation mi-juillet à Porto, pour s’entraîner un maximum sur place.

 

Aude Compan explique : « C’est un plan d’eau technique, car ouvert sur l’océan, avec pas mal de vagues. Il faut réussir à dompter la houle quand il y a du vent et rentrer dans le rythme des vagues. C’est un Championnat où l’on va avoir toutes les conditions, du très mou comme du très fort, donc c’est intéressant et on va s’adapter au jour le jour. On va prendre chaque manche au fur et à mesure, avec quatre manches ce lundi et ensuite trois manches par jour : cela va être un long championnat, avec beaucoup de points distribués, donc il va falloir rester concentrées jusqu’au bout et ne rien lâcher. On a commencé à naviguer avec Julie en janvier-février et là, on sent que l’équipage est bien construit. On s’entend super bien toutes les deux, on a de bonnes sensations ensemble à bord : nous nous sommes assez vite trouvées et c’est très positif, car ce n’est pas toujours simple quand on change d’équipage, avec une mécanique à reconstruire. On a envie de bien faire toutes les deux sur ce Championnat, qui est important puisque c’est l’échéance de l’année, et on va se lancer dans ce Championnat en donnant tout ce qu’on peut donner ».

 

Julie Bossard ajoute : « Cela fait longtemps qu’on est sur le site : c’est agréable, car on a bien pu s’entrainer, naviguer sur le plan d’eau, voir les conditions, prendre le temps de faire les choses, en étant plus sereines. Cela nous a permis de nous préparer mentalement à la régate, sans stress. Désormais, je barre, donc j’ai beaucoup de travail pour apprendre les spécificités, mais on a bien progressé ces derniers temps, on a beaucoup navigué. Et je peux me reposer sur l’expérience du bateau et les connaissances d’Aude : on partage et on discute beaucoup, que ce soit en technique, en réglages, en tactique. Cela nous permet de nous enrichir l’une et l’autre, en prenant le meilleur de chacune et c’est vraiment top. Tout se met en place, et le gros objectif maintenant, c’est que tous les petits bouts du puzzle s’assemblent pile poil pendant cette semaine. Toutes les filles reviennent après la pause olympique, les médaillées seront là : c’est la première régate où il y aura autant de monde. Cela sera intense, mais il faut qu’on se batte avec nos armes, on a de quoi rivaliser avec les autres et on va tout faire pour ».   

 

L’œil du coach, Benjamin BONNAUD :

« L’objectif est de faire le meilleur résultat possible, sachant qu’il y a 80% des filles des Jeux qui sont présentes sur ces Championnats. C’est la première régate de l’année où l’on va avoir à nouveau un très bon niveau général, avec un plateau de très haut niveau. Aude, qui a fait 6ème aux Jeux, n’a pas navigué de septembre à janvier pour se concentrer sur ses études : elle a ensuite repris le chemin de l’entraînement avec Julie, qui était équipière lors de la préparation olympique précédente et est désormais à la barre. Elles ont navigué de manière intensive entre février et aujourd’hui. C’est un équipage fraîchement construit, qui a essayé d’élever son niveau technique durant l’année. Sinon, on a Lili Sebesi et Albane Dubois, qui naviguent ensemble depuis 2016 et ont fait une très bonne saison cette année. Ces championnats sont vraiment l’échéance majeure cette année. L’idée, c’est de tout donner, en étant concentré sur l’essentiel et pour sortir de ces Championnats sans regret ».  

 

A noter que Lili Sebesi et Albane Dubois, qui ont réalisé de bons résultats cette saison, et notamment une très belle médaille de bronze – leur première médaille sur une régate internationale – lors de la finale de Coupe du Monde à Santander en juin. Sans oublier une 14ème place (sur 65) au classement général du Championnat d’Europe début août et 12ème place au classement européen. Elles auront donc à cœur de bien faire sur ces Championnats du Monde.

Côté équipages français, d’autres régatiers seront également à surveiller de près : Erwan FISCHER GUILLOU et Thibault JULIEN, qui avaient pris une très belle 6ème place au dernier Test Event d’Aarhus mi-août, ainsi que Lucas RUAL et Emile AMOROS, qui avaient terminé 9èmes lors de la Coupe du Monde de Miami fin janvier. 

 

La délégation française officielle 49er FX : 

 

Julie BOSSARD (CMV ST BRIEUC - BRETAGNE)

Aude COMPAN (CV MARSEILLAN - OCCITANIE)

 

Albane DUBOIS (GGVLS – HAUTS DE FRANCE)

Lili SEBESI (S N MARSEILLE - PACA)                    

 

La délégation française officielle 49er :  

 

Hugo FEDRIGUCCI (S N LEMAN FRANCAIS - AUVERGNE RHONE-ALPES)

Sébastien SCOTTO DI FASANO (YCPR - PACA)

 

Erwan FISCHER GUILLOU (C N B P P - PAYS DE LA LOIRE)

Thibault JULIEN (C N B P P - PAYS DE LA LOIRE)

 

Kevin FISCHER GUILLOU (C N B P P - PAYS DE LA LOIRE)

Yann JAUVIN (C N B P P - PAYS DE LA LOIRE)

 

Lucas RUAL (APCC VOILE SPORTIVE - PAYS DE LA LOIRE)

Emile AMOROS (C N PORNIC - PAYS DE LA LOIRE)

 

Gabriel SKOCZEK (Y C MAUGUIO CARNON - OCCITANIE)

Virgil AUBRIOT (ASPTT MEYZIEU DECINE - AUVERGNE RHONE-ALPES)

 

Gwendal NAEL (C N B P P - PAYS DE LA LOIRE)

Brewal NAEL (C N B P P - PAYS DE LA LOIRE)

 

Yannis NAUDY (C N V AIX LES BAINS - AUVERGNE RHONE-ALPES)

Martin GUEZ (YCPR MARSEILLE - PACA) 

 

 

 

 

Ajouter aux favoris lien.