Les Jeux Olympiques

Comment se déroulent les épreuves

  • Les 4 ou 5 premiers jours : course en flotte (entre 20 et 46 bateaux selon les séries)
  • La "medal race" (finale) : uniquement les 10 premiers du classement. Les points comptent double.

Chaque jour, les régatiers font 1, 2 ou 3 courses sur des parcours construits autour de bouées.

Parcours


Ala fin de la journée un classement général intermédiaire est établi.
 Celui-ci se calcule en additionnant les points de chacune des courses sachant que le premier marque 1 point, le second 2, le 20ème 20 points. Le leader est donc le sportif ayant le moins de points.Une course se compose d’un départ, puis de deux tours d’un parcours qui a été mis en place par le Comité de Course avec des bouées dans l’axe du vent et enfin d’une ligne d’arrivée. Pour remporter une course il faut être le premier à franchir la ligne d’arrivée après avoir contourné toutes les bouées.

Au bout de 4 ou 5 jours de compétitions un premier classement est arrêté. Les dix premiers sont alors retenus pour participer à la finale.

Comprendre une procédure de départ

Dans une compétition de voile, le départ est le premier moment clé de la course.

Avant celui-ci il faut avoir analysé le parcours, ressenti quel côté du parcours paraît le plus favorable pour accéder le plus rapidement possible à la première bouée. Plusieurs critères tels que le vent, le courant, les effets de site ou l’évolution des prévisions météorologiques sont à prendre en compte.

La procédure est lancée 6 minutes avant le départ par le pavillon de la série qui va courir. Puis toutes les minutes sont signalées par un signal sonore et un pavillon numérique (5, 4, 3, 2).

A la minute un long signal sonore retenti indiquant qu’il n’est plus possible de franchir la ligne sans encourir de pénalité (d’une simple obligation de refranchir la ligne à la disqualification pour la course).

Au top départ un signal sonore accompagné d’un pavillon vert annonce aux compétiteurs que la ligne est ouverte et qu’ils peuvent s’élancer.

La voile aux Jeux Olympiques

La Voile est une discipline Olympique depuis les Jeux Olympiques de 1900.

En 2016, 10 séries sont inscrites au programme. En se qualifiant dans toutes les séries la France sera donc représentée par 15 sportifs.


Une équipe, un challenge

10 series

Laser Standard

Jean-Baptiste Bernaz

Laser Radial

Mathilde de Kerangat

Finn

Jonathan Lobert

470 Hommes

Sofian Bouvet & Jérémie Mion

470 Femmes

Hélène de France & Camille Lecointre

49er

Julien d’Ortoli & Noé Delpech

49er FX

Sarah Steyaert & Aude Compan

RS :X Hommes

Pierre Le Coq

RS :X Femmes

Charline Picon

Nacra 17

Billy Besson & Marie Riou

Le programme des courses

Du 8 au 14 août

Les heures indiquées sont à l'heure française. Les courses commencent généralement vers 13h, heure locale.

-RS:X HRS:X FLaserRadialFinnNacra470H470F49er49erFX
Lun. 8 18h 18h10 18h 18h10            
Mar. 9 18h10 18h 18h10 18h 18h          
Mer. 10 Réserve Réserve 18h 18h10 18h 18h 18h 18h10    
Jeu. 11 18h 18h10 Réserve Réserve 18h 18h10 18h10 18h    
Ven. 12 18h10 18h 18h10 18h Réserve Réserve 18 18h10 18h 18h
Sam. 13 Réserve Réserve 18h 18h10 18h 18h Réserve Réserve 18h 18h
Dim. 14 Medal Race (1)18h Medal Race (1)19h Réserve Réserve 18h 18h 18h10 18h Réserve Réserve

 Du 15 au 19 août

-RS:X HRS:X FLaserRadialFinnNacra470H470F49er49erFX
Lun. 15 Réserve Réserve Medal Race (1)19h Medal Race (1)18h Réserve Réserve 18h 18h10 18h 18h
Mar. 16     Réserve

Réserve

Medal Race (1)18h

Medal Race (1)19h Réserve Réserve 18h 18h
Mer. 17         Réserve

Réserve

Medal Race (1)19h

Medal Race (1)18h Réserve Réserve
Jeu. 18                 Medal Race (1)18h Medal Race (1)18h
Ven. 19                 Réserve Réserve

Le plan d'eau

La Marina da Glória accueillera les équipages sélectionnés pour les épreuves olympiques de voile du 8 au 18 août 2016. Située à proximité des quartiers de Santa Teresa et de Flamengo, les différentes nations auront la chance de régater dans l’une des plus jolies baie au monde : la Baie de Guanabara, nichée au pied de nombreux reliefs, dont le célèbre pain de sucre, qui culmine à 396 mètres.

La cellule plan d’eau de la Fédération Française de Voile, coordonnée par Bertrand Dumortier, a profité des régulières sessions d’entraînement de l’Equipe de France sur le plan d’eau brésilien pour en comprendre tous ses secrets.

La régate olympique se déroule pendant la saison hivernale, sous une température habituellement comprise entre 18 et 25 degrès. L’intensité moyenne de vent se situe entre 8 et 15 noeuds, mais les dépressions connues en cette saison et les forts courants pourraient modifier la donne

 

Plan zones

Sept zones de course réparties sur deux plans d’eau très différents formeront le terrain de jeu des équipages.

Le premier plan d’eau, à l’intérieur de la baie de Guanabara, compte quatre zones de course : Ponte, Aeroporto, Escola Naval et Pão de Açúcar.

Ces zones de course sont caractérisées par des vents généralement assez instables liés aux reliefs qui créent des “effets de site“, une mer plate et du courant. Dans ces conditions, le jeu est centré sur la tactique.

Le second plan d’eau, à l’extérieur de la baie de Guanabara, compte trois zones de course : Copacabana, Niterói et Pai.

A l’extérieur de la baie, le vent est habituellement plus stable et la mer très houleuse. Ce sera plus physique, la vitesse et les réglages sont des éléments clés pour faire la différence.

Depuis 2013, les équipages français ont beaucoup travaillé sur ces plans d’eau souvent piégeux et complexes à appréhender. Les français devront se montrer les plus polyvalents possible et prêts à s’adapter aux différentes conditions et zones de navigation.